Emőke Baráth
Hongrie (Rép.), °1985
 
CHANT 2014 : Lauréat
- Soprano -

Après avoir étudié le piano et la harpe, Emoke Baráth débute le chant à l’Académie Franz Liszt de Budapest, avec Júlia Pászthy. Lauréate, en 2009, du Concours international A. Dvorák, elle remporte, en 2011, le 1er Prix et le Prix du Public au Concours international d’Opéra baroque d’Innsbruck, ainsi que le Grand Prix du Festival de Verbier. Elle se produit en Hongrie, France (Festival d’Aix-en-Provence, Théâtre des Champs-Elysées), Suisse, Allemagne, Autriche (Theater an der Wien, Konzerthaus), Russie, aux Pays-Bas (Concertgebouw), où elle a incarné des rôles comme Nanetta (Falstaff de Verdi), Euridice (Orfeo de Monteverdi), Zerlina (Don Giovanni de Mozart) et Almirena (Rinaldo de Haendel).

Professeurs

Júlia Pászthy- professor at Franz Liszt Academy, Budapest

Diplômes

Classical Singing- Oratorio and Song performance MA - 2013
Vidéo
Finale 2014 : Emoke Baráth
Demi-finale 2014 : Emoke Baráth
Audio
Programme
Finale (28/05/2014)
Georg Friedrich Haendel Blest be the pow'r - Oh ! Had I Jubal's lyre (Joshua)
Wolfgang Amadeus Mozart Quando avran fine omai - Padre, germani, addio ! (Idomeneo)
Robert Schumann Verstossen ! Verschlossen aufs neu das Goldportal (Das Paradies und die Peri )
Antonín Dvořák Měsíčku na nebi hlubokém (Rusalka)
Igor Stravinsky No word from Tom - Quietly night - I go, I go to him (The Rake's Progress)
Emőke Baráth, chant
Orchestre Symphonique de la Monnaie, dir. Roland Böer
Demi-finale (18/05/2014)
Franz Schubert Im Frühling D 882
Vincenzo Bellini Eccomi in lieta vesta - Oh quante volte ti chiedo (I Capuleti e i Montecchi)
Claude Debussy Le jet d'eau (Cinq Poèmes de Baudelaire)
Wolfgang Amadeus Mozart Fulget, amica dies - Tu virginum coronam (andante) (Exsultate, Jubilate KV 165)
Wolfgang Amadeus Mozart Alleluia (allegro) (Exsultate, Jubilate KV 165)
Béla Bartók Székely lassú (Slow dance)
Emőke Baráth, chant
Thomas Hoppe, pianiste accompagnateur
Première épreuve (14/05/2014)
Richard Strauss Ich woll't ein Sträusslein binden (Sechs Lieder op. 68)
Wolfgang Amadeus Mozart No, voi non siete - Di tante sue procelle (Il Re pastore)
Emőke Baráth, chant
Thomas Hoppe, pianiste accompagnateur
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER