Haut Patronage Royal
 
Dct_43124
En 1965, suite au décès de la Reine Elisabeth, la Reine Fabiola prend le Concours Reine Elisabeth sous sa Haute Protection et en assume la Présidence d'Honneur jusqu'à son décès en 2013. Depuis lors, dans la lignée d'une longue tradition au sein de la Famille Royale, Sa Majesté la Reine Mathilde accorde son Haut Patronage au Concours.
Dct_43127

La Reine Elisabeth et Eugène Ysaÿe

La Reine Elisabeth était passionnée par les arts et elle-même une artiste de talent. Ses dessins et ses sculptures étaient impressionnants. Elle jouait également du violon, et faire de la musique avec les plus grands de son époque ne lui faisait pas peur. En 1900, la Reine rencontre Eugène Ysaÿe, le violoniste belge virtuose qui est à cette époque au sommet de sa carrière. Ils conçoivent ensemble le projet de créer un concours international de violon. C’est en 1937, plusieurs années après le décès d’Eugène Ysaÿe, que le premier Concours Eugène Ysaÿe dédié aux jeunes violonistes a lieu. Il sera suivi, en 1938 par un concours de piano.

Nouveau départ en 1951

En 1951, Marcel Cuvelier, directeur de la Société Philharmonique de Bruxelles, convainc la Reine Elisabeth de donner Son nom à l'épreuve qui n’avait pu se poursuivre durant les années de guerre. La première édition se déroule au printemps 1951, selon les principes directement hérités du Concours Ysaÿe.

La Reine Fabiola

La Reine Elisabeth a non seulement prêté son nom au Concours, mais en est également devenue la Présidente d’Honneur. Après son décès, la Reine Fabiola perpétue la tradition et assume cette tâche avec enthousiasme pendant près de 50 ans (de 1965 à 2013). Aux côtés du Comte Jean-Pierre de Launoit, Président du Concours de 1978 à 2014, elle fait entrer le Concours dans l’ère moderne.

Sa Majesté la Reine Mathilde

Dès son mariage avec S. M. le Roi Philippe en 1999, la Reine Mathilde accompagne régulièrement la Reine Fabiola aux représentations du Concours. Elle reprend le flambeau au décès de la Reine Fabiola en 2013. Fidèle à la tradition instaurée par la Reine Elisabeth et la Reine Fabiola, la Reine Mathilde, depuis qu’elle assume la Présidence d’Honneur du Concours, assiste à de nombreuses prestations à Flagey et est présente à la plupart des soirées de finale, très souvent accompagnée par un ou plusieurs membres de la Famille Royale.
Chaque année, le Roi et la Reine reçoivent les membres du jury pour un déjeuner au Palais Royal. Après la proclamation des résultats au Palais des Beaux-Arts, le dernier soir de la finale, la Reine rencontre les 12 lauréats pour un bref entretien et une traditionnelle séance de photos. Une deuxième rencontre avec les lauréats à lieu à la Chapelle Reine Elisabeth lors de la cérémonie officielle de la remise des Prix. La Reine remet personnellement le "Grand Prix International Reine Elisabeth", Prix « Reine Mathilde », d’une valeur de 25.000 € au 1er lauréat.


Dct_43121
"La musique classique, dans son inépuisable infinie diversité, relie les cultures et les générations. La musique ne laisse personne indifférent et est à la fois source d’émotions et de souvenirs inoubliables. Le Concours International Reine Elisabeth réunit chaque année d’exceptionnels jeunes talents musicaux venus du monde entier. Le concours leur offre une opportunité unique de montrer au grand public leur passion et leur engagement, de se dépasser tout en s’émancipant sur le plan musical et humain."

S.M. la Reine Mathilde
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER