Thomas Blondelle
ténor | Belgique, °1982
 
Né à Bruges, en 1982, le ténor belge Thomas Blondelle a étudié le chant auprès de Catherine Vandevelde et la musicologie à la KU Leuven. Il est lauréat du Concours Francesco Viñas de Barcelone (2005), du Concours Reine Elisabeth (2011, 2e prix) et du Concours Belvedere de Vienne (2012). Il fait ses débuts à La Monnaie pendant ses études, dans le rôle de Hans Scholl/Die Weisse Rose (2003), et chante également Alfredo/La Traviata et Tamino/Die Zauberflöte, à Paris.
De 2006 à 2009, il est membre du Staatstheater Braunschweig, où il interprète, entre autres, des rôles comme Belmonte/Die Entführung aus dem Serail, Cassio/Otello, Boris/Katja Kabanova, Orlando/Orlando Paladino, Eisenstein/Die Fledermaus, Edwin/Die Csardasfürstin, et Alfredo/La Traviata. Depuis 2009, il est soliste au Deutsche Oper Berlin, où il a chanté Tamino/Die Zauberflöte, Ismaele/Nabucco, Macduff/Macbeth, David/Die Meistersinger von Nürnberg, Walther/Tannhäuser, Froh/Das Rheingold, Don Ottavio/Don Giovanni, Male Chorus/The Rape of Lucretia, Prince/L’amour des trois oranges, Zinovij/Lady Macbeth, Herodes/Salome et Chevalier/Dialogues des Carmélites.
En dehors de Berlin, on a pu le voir dans des festivals ou des grandes salles comme La Monnaie, Opéra National du Rhin, Volksoper Wien, Bayerische Staatsoper München, Deutsche Oper am Rhein, Staatstheater Wiesbaden, Schleswig-Holstein Festival, Luzern Festival, BBC Proms, Cincinnati Opera, Seiji Ozawa Festival.

En tant que soliste, il a pu travailler avec des orchestres tels que le Stuttgarter Philharmoniker, WDR Sinfonieorchester, Orchestre de Monte Carlo, Bamberger Symphoniker, Orchestre de Paris, Brussels Philharmonic, Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, Vlaams Symfonieorkest et New York Philharmonic, et sous la direction de chefs comme Marco Armiliato, Alexander Joel, Jiri Kout, Sigiswald Kuijken, Kent Nagano, Carlo Rizzi, Donald Runnicles, Marc Albrecht, Lothar Zagrosek, Alain Altinoglu et Alan Gilbert.

Thomas Blondelle est aussi actif dans le domaine du Lied. Il donne ainsi des récitals au Japon, pour la Fondation Musashino, au Théâtre du Châtelet, à Berlin et en Chine. En 2014 est paru son troisième CD de Lieder, Dreams & Nightmares, avec Liebrecht Vanbeckevoort au piano. Il est par ailleurs compositeur et librettiste.

En 2015-2016, Thomas Blondelle a chanté les rôles de Pelléas/Pelléas et Mélisande et Herodes/Salome au Deutsche Oper de Berlin et au Grand Théâtre de Luxembourg, Max/Der Freischütz au Staatsoper Stuttgart, Claudio/Das Liebesverbot à l’Opéra National du Rhin à Strasbourg et Jaquino/Fidelio à Cincinnati (USA). Il s’est produit en soliste avec le Nederlands Philharmonisch Orkest à Amsterdam (Concertgebouw), à l’Opera Vlaanderen et en Chine. Durant la saison 2016-2017, il incarnera entre autres Erik/Der Fliegende Holländer et Herodes/Salome à Berlin, Loge/Das Rheingold et Lenski/Onegin à Wiesbaden, et Erik/Der Fliegende Holländer à Stuttgart.

Biographie

CV

Professeurs

Catherine Vandevelde (1996-2011)

Diplômes

Licenciaat Musicologie (2006)
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER