Stanislas de Barbeyrac
ténor | France, °1984
 
Stanislas de Barbeyrac débute le chant au sein de la Maîtrise des Petits Chanteurs de Bordeaux et intègre, en 2004, le Conservatoire de Bordeaux dans la classe de L. Sarrazin.

En 2008, il obtient le 1er Prix Opéra au Concours de Chant de Béziers ainsi que les Premier Prix Opéra, Premier Prix Voix d’Hommes et Prix du Public au Concours International de Marmande ; en 2010, le Prix du Cercle Carpeaux et le Prix Lyrique de l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris. Révélation Artiste Lyrique des Victoires de la Musique 2014, il est également Lauréat du Concours Reine Elisabeth en 2011.

Au sein de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris, qu’il intègre à l’automne 2008, il participe à de nombreux concerts et récitals (notamment Le Roi David à l’Opéra-Garnier et à la Villa Médicis de Rome), ainsi qu’aux productions de Mirandolina (Fabrizio) et de Faust de Ph. Fénelon à l’Opéra National de Paris.

Il est également invité pour Salomé (Esclave) au Capitole de Toulouse, Manon Lescaut (Edmond) à Nice, Fidelio (Jaquino) à Tours, Lucia di Lammermoor (Arturo) à Metz, I Pagliacci (Beppe) à Marseille, Eugène Onéguine (Lenski) au Théâtre du Châtelet au sein de la Leçon de Musique de J.F. Zygel, Die Zauberflöte (Homme d’Armes/Prêtre) à Avignon, La Traviata (Gastone) et Rigoletto (Borsa) aux Chorégies d’Orange 2009 et 2011, et se produit en concert dans Les Illuminations de B. Britten à Lille, Récitals Schumann, Mahler et Britten à Marseille et Tours, Aucassin et Nicolette (Aucassin) avec l’Orchestre de Pays de Savoie (enregistrement CD chez Timpani).

Cette saison, Stanislas de Barbeyrac interprète en prise de rôle Narraboth dans Salomé puis Walter von der Vogelweide dans Tannhäuser à l’Opéra National de Paris, Carmen version concert au Festival Ninon Vallin, La Création de Haydn et le Gloria de Puccini à La Sorbonne, Eugène Onéguine (Lenski) avec Opéra-Eclaté, Tristan et Isolde (Le Marin et le Berger) à Nice, Otello (Cassio) à Toulon, Midi Musical à Bordeaux, Elias à Paris et au Festival de La Chaise Dieu.

Dans le futur, Der Ferne Klang (Chevalier et L’Individu Suspect) de F. Schreker à Strasbourg, Requiem de Mozart à Chartres au sein du Festival Musiques au Cœur d’Eve Ruggieri, Poliuto (Nearco) à Marseille, La Traviata (prise de rôle d’Alfredo) à St.Etienne, Dialogues des Carmélites (prise de rôle du Chevalier de la Force) à Toulon ensuite à Nantes/Angers, Roméo et Juliette (Tybalt) à Avignon, avant de revenir à Marseille, Toulon et à l’Opéra de Paris notamment dans Alceste (Evander).

Biographie

CV

Professeurs

Lionel Sarrazin (2004-2011)
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER