Miguel Gálvez-Taroncher
compositeur | Espagne, °1974
 
Né en 1974 à Valencia (Espagne), Miguel Gálvez-Taroncher a grandi dans un environnement musical épanouissant. C’est à l’âge de cinq ans que se dessine sa vocation de compositeur et qu’il réalise ses premiers essais de création. Il étudie le piano, l’harmonie et la composition au Conservatoire Amaniel de Madrid, où sa rencontre avec Enrique Blanco et Luis de Pablo est décisive. À 20 ans, il poursuit sa formation à la Hochschule für Musik und Darstellende Kunst de Vienne, dans la classe de Michael Jarrell. Ce séjour lui permet de se diriger vers la formation d’un langage personnel et de découvrir la richesse du monde musical actuel. Fort de ces expériences, il forme un groupe (Gegenklang) avec quelques collègues dans le but de réaliser des concerts et de créer leurs oeuvres.

Parmi ses premières créations figurent alors Alea, Nodos, Cristal Oscuro, Sphera, El Velo et Cantos Nocturnos. En 1998, il obtient sa licence en composition et un prix du Ministère de l’Éducation et des Sciences autrichien pour la fin de ses études. La même année, il voyage au Japon grâce à une bourse de la Nippon Foundation et il fait exécuter Poemas de la ladera este, pour voix et piano, sur des poèmes de Octavio Paz. De retour en Espagne, il compose Strahlung, ainsi que Ficciones et Tossal, deux commandes du Festival Hörgange en Autriche. En 2001, il réalise Telar, sa première oeuvre symphonique, qui est exécutée par l’Orchestre symphonique de la Radio-Télévision Espagnole. L’année suivante, il reçoit la commande d’un concerto pour clarinette basse et ensemble, qui est joué à Schwaz au Festival Klangspuren, et qui ouvre une nouvelle période de création plus mûre et plus engagée.

En 2003, l'ensemble Wien Modern intègre son oeuvre inspirée des poèmes de Jaime Sabines au sein de la composition collective Levels, commandée par la Fondation Essl. De la même manière est créé par l’ensemble Die Reihe son premier quatuor à cordes El Sueño Eterno, commande de l’Orchestre symphonique de la Radio autrichienne et de l’Orchestre des Jeunes autrichien. L’année suivante, plusieurs oeuvres voient le jour, comme Eclipse, El Gran Inquisidor ainsi que Mondszene, pour piano et électronique, sur des vers de Federico García Lorca.

Depuis 2005, Miguel Gálvez-Taroncher enseigne la composition au Conservatoire Royal Supérieur Victoria Eugenia de Grenade. Il y compose, à la demande de l’Orchestre des Jeunes de la Méditerranée, Noche de Sollozos pour mezzo-soprano et orchestre, qui est créé à Istres et au Festival de La Roque d’Anthéron. Miguel Gálvez-Taroncher a remporté le Prix de Composition Musicale du Collège d’Espagne à Paris en 2006 et a reçu diverses commandes du Centre pour la Diffusion de la Musique contemporaine et de l’Institut de la Musique de Valencia en 2007. Depuis cette année, il est compositeur en résidence de l’Orchestre des Jeunes de Valencia.

En 2009 il écrit une oeuvre pour le Trio Arbos (première à la Semana de Música Religiosa 2009 de Cuenca) et en 2010 son oeuvre Del Dolor Doblegado est créée au Festival de Música y Danza de Grenade. En 2011 il écrit In Memoriam pour le Canary Islands Music Festival et il prépare une nouvelle commission pour l'Orchestre de la ville de Grenade.

Actuellement il est compositeur en résidence à la Fonoteca Nacional de Mexique.
Piano 2020 reporté en 2021
Déroulement d'un concours
S.M. la Reine Mathilde
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER