Luben Yordanoff
violon | Monaco, Bulgarie (Rép.), °1926 - 2011
 
VIOLON 1951 : Huitième Prix
Luben Yordanoff (1926-2011) étudie le violon à Sofia puis au Conservatoire de Paris. Resté en France à la Libération, il intègre dès 1946 le Domaine Musical de Pierre Boulez. Réfugié politique, il obtient la nationalité monégasque et devient premier violon solo de l’orchestre de la principauté de 1958 à 1967. En 1967 il est appelé par Charles Munch pour intégrer, toujours en tant que premier violon solo, l’Orchestre de Paris, où il est resté jusqu’en 1991, année de son départ à la retraite.

Créateur du Concerto pour violon d’André Jolivet et du Concert royal de Darius Milhaud, Luben Yordanoff a également signé plusieurs enregistrements récompensés, dont le Quatuor pour la fin du temps de Messiaen. Il a été professeur de musique de chambre au CNSMDP de 1978 à 1981.

Luben Yordanoff était Chevalier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre des Arts et lettres, Chevalier de l’ordre du Cavalier de Madara (Bulgarie) et Médaille d’Argent de la Ville de Paris.
Audio
Programme
Finale (22/05/1951)
René Defossez Concerto pour violon et orchestre
Alexander Glazunov Concerto en la mineur op. 82
Luben Yordanoff, violon
Orchestre National de Belgique, dir. Franz André
Revivez les prestations de Violoncelle 2022
Les CDs du Concours
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER